Récemment installé(s) à Collioure, comment bien profiter de la basse saison ?

Vous venez de vous installer à Collioure et vous vous demandez quoi faire dans la cité et la région durant la basse saison. Rassurez-vous, Collioure, la Côte Vermeille et les Albères ont beaucoup à offrir, et ce toute l’année ! Référence immobilière dans les Pyrénées-Orientales, l’agence immobilière Paradise vous livre quelques idées pour vivre pleinement cette belle région en hiver.

Idée 1 : la balade : les 10 000 pas quotidiens

Il n’y a pas meilleur moment que la basse saison pour découvrir les rues, les places, les quais, le patrimoine historique et les hauteurs de Collioure. Moins fréquentés qu’en été, les lieux se livrent d’autant mieux au(x) promeneur(s). C’est le moment d’effectuer vos 10 000 pas par jour pour prendre soin de votre santé en parcourant la cité et ses environs. Des exemples ? Grimpez jusqu’au moulin de Collioure ! À 15 minutes du château, l’endroit vous offre un superbe panorama entre mer et montagne. Les plus aguerris pousseront l’ascension jusqu’au fort Saint-Elme : 30 à 45 minutes de marche et d’émerveillement !

Idée 2 : les expositions

Ville égérie des précurseurs du fauvisme, Collioure est désormais une cité vouée à l’Art et plus particulièrement à la peinture. Le petit port catalan compte de nombreuses galeries d’art et deux musées, l’un consacré au fauvisme et l’autre à l’art moderne. C’est l’occasion de découvrir de superbes collections et des artistes d’hier et d’aujourd’hui. Véritable exposition à ciel ouvert, le chemin du fauvisme invite le promeneur à découvrir sur les murs de la ville la reproduction des œuvres réalisées en 1905 par Henri Matisse et André Derain.

Idée 3 : la route des vins

Collioure, c’est aussi un terroir et une AOC viticole reconnue. Le vignoble occupe pas moins de 330 hectares sur les coteaux de la commune et alentour. Le sol schisteux, le soleil catalan et les cépages grenache, mourvèdre, syrah et carignan donnent des vins fruités et puissants. La route des vins longeant Aspres, Albères et Côte Vermeille vous propose de découvrir les domaines de la région et leur production : l’occasion d’un road trip convivial à condition de ne jamais oublier que la dégustation d’un vin se termine toujours dans le crachoir pour éviter toute prise de risque au volant !

Idée 4 : la photo amateur

Fréquemment baignés d’une luminosité extraordinaire, Collioure et ses environs présentent un cadre privilégié pour les photographes confirmés comme amateurs. Les rues médiévales de la cité et leurs façades colorées et fleuries, les barques catalanes du port, les églises et châteaux et la jetée offrent une multitude de spots intéressants. Il s’agit d’une région idéale pour découvrir une nouvelle passion tout à la fois technique et artistique. Grâce au numérique, la photographie est aujourd’hui à la portée de tous sans nécessiter de grosses dépenses.

Idée 5 : la pêche, les promenades et les croisières en mer

Port de pêche historique, Collioure est à l’heure actuelle un point de départ pour des journées en mer très agréables. Qu’il s’agisse de pêcher, de découvrir les fonds marins grâce aux bateaux offrant la vision sous-marine, d’admirer la côte et la cité depuis la mer, vous n’aurez aucun mal à trouver un embarquement à prix correct en basse saison ! Les croisières au départ de l’embarcadère situé au pied du château royal vous mènent jusqu’au Cap Béar, l’anse de Paulilles, la grotte des contrebandiers, la baie de Banyuls, Argelès et Port Vendres.

Idée 6 : les cours de cuisine locale

L’atelier de la cuisine, animée par Victoria Robinson dans sa maison de pêcheur au n° 11 de la rue Duquesne, vous initie à la préparation des produits locaux achetés le matin même sur le marché. Vous bénéficierez d’un cours de cuisine très convivial pour maîtriser les recettes de la région et apprendre à les présenter dans une assiette parfaitement dressée.

À ne pas manquer
Profitez des rares journées maussades de l’année pour développer votre culture de la cité. Incontournable, l’ouvrage Matisse ou le miracle de Collioure de Jean-Pierre Barou vous narre la révolution esthétique qui prit naissance à Collioure en 1905.

 

La basse saison à Collioure n’a rien de morose. La cité catalane conserve tout son attrait et se montre tout aussi généreuse qu’aux jours les plus lumineux de l’été. Les quelques idées que nous vous livrons ici ne sont qu’un échantillon de l’extraordinaire palette proposée par Collioure pour colorer votre existence !

 

Your SEO optimized title